Aurélie Mounier

Aurélie Mounier

Ingénieur de recherche IRAMAT-CRP2A

Docteure en Sciences Archéologiques de l’Université Bordeaux Montaigne, a mené une thèse (2007-10) à l’Institut de Recherche sur les Archéomatériaux – Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (IRAMAT- CRP2A).

Le sujet portait sur l’étude des dorures dans les peintures murales médiévales du sud-ouest de la France. Ella a suivi divers contrats postdoctoraux ou d’ingénieur de recherche portant sur le développement de techniques non invasives et portables pour l’étude des matériaux d’objets fragiles comme les enluminures, les polychromies des albâtres anglais, les peintures de chevalet ou les estampes Japonaises.

C’est au cours de ces années qu’un spectrofluorimètre portable à LED (LEDSF) a été développé et breveté (fin 2014) pour l’étude des matériaux organiques. Un second prototype du LEDSF a été conçu en collaboration avec une société allemande et est en cours de validation avant d’être mis sur le marché international. Elle est membre du groupe international « Scientific Research » de l’ICOM-CC depuis 2011.

 

Jeudi 17 mai 2018 :
Elle interviendra lors de la conférence #2 : « L’Hôtel Arlatan, la restauration en quatre dimensions »
De l’Antiquité au Contemporain, un récit d’architecture et de restauration à travers l’histoire de l’Hôtel Arlatan.

Sujet de l’intervention : Analyse des pigments organiques et inorganiques et des liants