Luma Days 2019

2019 : UNE ÉDITION SPÉCIALE « HORS LES MURS »
Habituellement regroupé en un lieu et une temporalité, le SIPPA s’articule exceptionnellement en 2019 autour de trois rendez-vous pour toujours plus de partage et de découvertes.
Il s’associe à trois événements d’envergure dont les Luma Days pour être au plus près de vous et de l’actualité professionnelle des patrimoines.

ÉVÉNEMENT ASSOCIÉ : LUMA DAYS – 22 – 25 mai 2019
ENSEMBLE, une déclaration d’interdépendance.
Les Luma Days, forum annuel d’art et d’idées, créent un espace de réflexion à travers une thématique sociétale.
Les journées sont rythmées par des expositions, des conférences, des soirées ouvertes au public et des ateliers réservés aux professionnels. La ville d’Arles devient alors un centre de gravité dans la région méditerranéenne où experts, chercheurs, artistes, penseurs, acteurs de la société civile se réunissent pour partager leurs points de vue et penser de façon collective à un meilleur cadre pour l’avenir.
www.lumadays.org
www.luma-arles.org

Programme :

  • 14h - 15h30
    +

    Conférence professionnelle 1 : Le site des Alyscamps à Arles ; un aller-retour dans le passé ?

    Conférence professionnelle 1 :
    « Le site des Alyscamps à Arles ; un aller-retour dans le passé ? »
    Une conférence animée par Renzo Wieder, Architecte DEST.


    Le site des Alyscamps, nécropole antique, est un lieu de pèlerinage dès les premiers jours de la chrétienté. Immortalisé par Vincent van Gogh il est situé à côté du Parc des Ateliers.
    Un diagnostic par une équipe pluridisciplinaire a permis de faire le point sur l’état de ce lieu exceptionnel, protégé à plusieurs titres.
    À partir de constats sur l’histoire et la matérialité des lieux des axes de valorisation du site ont été développés. Des études plus récentes placent le site dans son contexte urbain, et permettent de situer ce lieu magique dans un nouvel avenir.

    16h - 17h30
    +

    Conférence professionnelle 2 : Co-construction et interdépendance dans les sites du patrimoine mondial de la Région Occitanie

    Conférence professionnelle 2 :
    « Co-construction et interdépendance dans les sites du patrimoine mondial de la Région Occitanie »
    Une conférence animée par Philippe Mercier, chef de la mission Unesco et relations internationales – Drac Occitanie.

    La mission Unesco de la Drac Occitanie assiste les gestionnaires des sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial dans la mise en oeuvre de systèmes de gouvernance et l’élaboration de plans de gestion permettant leur préservation et leur valorisation.
    La co-construction entre les différents acteurs institutionnels, économiques, associatifs implique un temps d’appropriation partagé des enjeux de gestion au service d’une intelligence collective et d’un projet de territoire qui valorise les complémentarités et les interdépendances.
    À travers différents exemples tirés des constructions en cours de modèles de gouvernance ou de projets collaboratifs de mise en réseau la conférence a pour objet d’ouvrir des perspectives sur les nouvelles façons d’initier des projets dans le cadre de la coopération scientifique et culturelle décentralisée et sur des modes de transmission des savoirs alternatifs s’appuyant sur l’éducation culturelle et artistique.

    18h - 19h30
    +

    Conférence musicale tout publics : La cabane camarguaise - Histoire, usages et déclinaisons d’un mode de construction

    Conférence musicale tout public :
    « La cabane camarguaise – Histoire, usages et déclinaisons d’un mode de construction »

    Une conférence animée par Jean-Claude Duclos, conservateur en chef honoraire du patrimoine et accompagnée d’une création musicale unique par Henri Maquet, musicien.

     

    C’est à la cabane du gardian que l’on pense d’abord puis à celle du pêcheur, du salinier, du vannier, bref de tous ceux qui eurent à se contenter pour se loger en Camargue, de ce qu’ils y trouvaient.
    Sait-on cependant que cette construction de bois, de pisé et de roseau, remonte dans son principe et son architecture à la préhistoire et qu’elle ne sert pas seulement d’habitat mais fut longtemps associée aux grandes activités du delta ? Longuement éprouvée, la technique de construction dont elle témoigne ne laisse que peu de traces.
    On en trouve pourtant dans les vestiges des bergeries romaines de la Crau, les textes d’archives, les cartes et les photographies anciennes ou la littérature. Aussi peut-on, à travers ces représentations diverses, retracer l’histoire, les activités, le vécu et le ressenti d’une région particulière, issue de l’affrontement continuel du fleuve Rhône et de la Méditerranée.

    Henri Maquet s’inspire de la matière qui couvre l’habitat traditionnel – la sagne – avec laquelle il fabrique des instruments uniques. Il puise également son inspiration dans la source des poètes du terroir pour en évoquer les habitants et les moments de vie.